Sex Guide - Sexuall.org in english

Les Maladies Sexuelles -> SIDA - Qui-est contaminé?

SIDA - Qui-est contaminé?

L´apparence d´une personne ne montre pas si celle-ci est contaminée par le virus du SIDA ou non. Une personne pâle et maigre peut ne pas être contaminée et une personne forte et en bonne santé peut l´être. Il ne sert à rien de jurer de ne pas être atteint car l´unique façon de le savoir est defaire des examens périodiquement ou d´éviter les comportements à risque (uitilisation du préservatif, ne pas partager les seringues et les pailles pour sniffer de la cocaine, etc...).
Il faut faire spécialement attention aux personnes qui insistent pour ne pas utiliser le préservatif, qui disent qu´ils sont quelqu´un de bien, qu´ils ont seulement des rapports avec des “gens propres”, et que, quand il y a de l´amour, il n´y a pas de mal. Ces personnes sont des porteuses potentielles du virus. Qui ne se protège pas aujourd´hui, ne s´est pas protégé hier, et donc a un passé à haut risque, ne tombez pas dans le piège.
Plusieurs fois, j´ai soigné des personnes qui ont été contaminées par leur petit ami(e). Ceux-ci n´ont pas été capables d´admettre et de dire qu´ils étaient porteurs, et ont continué à avoir des rapports sans préservatif, ou alors car ils voulaient contaminer leur partenaire volontairement, afin de vivre ensemble cette épreuve (ou si tu m´aimes, fais le avec moi...).
Beaucoup de gens pensent que l´on ne meurt plus du SIDA, et que le vaccin a déjà été trouvé, ou que cela ne fait rien, il suffit de prendre le cocktail après. Mais, malheureusement on peut encore mourir du SIDA et des effets secondaires des médicaments, car ce n´est pas toujours que l´on trouve la combinaison de médicaments adaptée à temps!
La routine de tous les jours d´une personne se modifie après qu´elle est contractée le virus: elle a peur d´être rejetée ou blessée (par les prétendants, les amis, la famille ou les collègues), elle a peur de contaminer ceux qu´elle aime (famille, partenaires), elle doit faire de nombreux examens et prendre rigoureusement des médicaments toutes les quatre ou six heures, elle a peur que les médicaments arrivent à manquer, elle doit faire face à un régime alimentaire avec l´élimination de l´alcool, de la friture et du sucré, elle a peur d´avoir une apparence déformée et d´avoir recours à la chirurgie, etc....
Pour tous les adolescents, et les autres pas aussi jeunes, qui n´ont pas vécu la tragédie douloureuse qu´ont été les années 80, et qui ne se rendent pas bien compte de la douleur, de la fragilité et de la mort qui entourent le virus, ne prenez aucun risque vivez vortre vie sexuelle pleinement.
Anne Griza
Sexologiste


Le sexe protégéLa gonorrhéeLe SIDA
Prévention du SIDASIDA - Qui-est contaminé?SIDA, le cocktail
Candidose vulvo-vaginale  

Cherchez nouveaux amis/es

Je suis/Nous sommes un(e)/des
recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays

Adriana Sommer da Costa
Psychologue y Sexologiste


Kelly Cristine Barbosa Cherulli
Psychologue y Sexologiste

Dr. Darci L. D. Janarelli
Gynécologue.


Jonatas Dornelles
Anthropologue

Anne Griza

Psychologue

Carlos Alberto Soares

Sexologiste


GoStats stats counter
GoStats stats counter
© 2006 sexuall.org